Accueil L'histoire en marche Les protagonistes Les lieux principaux Chronologie Images Et en plus...
Les causes La révolution Les conséquences La mémoire
Les Etats généraux L'assemblée nationale L'assemblée législative La convention nationale Le directoire




Les Etats généraux


En 1788, sous la pression de l'opinion, Louis XVI se résout à convoquer les états généraux, qui n'ont plus été réunis depuis 1614.
Lors de la campagne précédant les élections aux états généraux, la censure est suspendue et un flot de pamphlets exprimant des idées inspirées des Lumières circule.
Dans toutes les villes de France, des cahiers de doléances adressés au roi sont rédigés.

Jacques Necker, rappelé par Louis XVI en 1788, obtient le doublement de la représentation du tiers état (en majorité des bourgeois), qui doivent disposer d'autant de députés que la noblesse et le clergé réunis.

Les états généraux se réunissent à Versailles le 5 mai 1789.
Rapidement se pose la question du mode de scrutin. Les privilégiés réclament un vote par ordre, leur assurant d'imposer leur point de vue, tandis que le tiers état exige un vote par « tête », lui garantissant la majorité.
L'impasse de procédure (et l'épreuve de force) dure six semaines et, le 17 juin, le tiers état se proclame Assemblée nationale. Il est rejoint le 19 par la majorité des représentants du clergé (en grande partie des curés) conduits par Emmanuel Joseph Sieyès et par un groupe de nobles libéraux menés par le comte de Mirabeau (élu du tiers état). Méfiante à l'égard du gouvernement royal, qui a apporté son soutien à la noblesse et au clergé, l'Assemblée nationale se déclare seule habilitée à lever les impôts.
En guise de représailles, Louis XVI lui supprime sa salle de réunion, la salle des Menus-Plaisirs. L'Assemblée nationale réplique, le 20 juin, en se réunissant dans une salle de Jeu de paume, où elle jure solennellement de ne pas se séparer avant d'avoir donné une constitution à la France.


Illustration : cliquer sur les titres pour de plus amples informations

Convocation des états généraux Les cahiers de doléances Le serment du jeu de paume Le cahier de paroisse de Valençay



Contact  Ajouter aux favoris  Conseiller le site  Newsletter  Plan du site  Mentions légales