Site optimisé en résolution 1280*1024

L'histoire en marche Les protagonistes Les lieux principaux Chronologie Images Et en plus...
Les causes La révolution Les conséquences La mémoire
Les Etats généraux L'assemblée nationale L'assemblée législative La convention nationale Le directoire


Le tournant de notre histoire

Prologue

A la veille de la révolution...

La France est alors un des pays les plus peuplés d'Europe avec vingt-septs millions d'habitants.
La grande majorité sont des paysans; mais la plupart sont pauvres, et pourtant c'est sur eux que pèse la plus grande partie des impôts.
En 1788 et 1789, la récolte est mauvaise, ce qui représente un véritable désastre pour le pays.
On ne parle alors plus de misère mais de disette.
Elle gagne les faubourgs des villes où vivent les artisans.
Mais d'autres personnes y sont présentes.
Par exemple, des négociants riches, des gens de la justice qui sont nombreux, et sans oublier les bourgeois, qui lisent les "Philosophes".
Les bourgeois restent persuadés que seule la liberté politique et économique peut garantir le progrès mais aussi le bonheur des hommes.
Ils représentent le Tiers Etat, qui est le dernier ordre du royaume.
La noblesse, suivie de près par le clergé, rêve de contrôler la monarchie.
Mais Louis XVI reste indétronable, en régnant au dessus de tous, par "la grâce de Dieu".

Mais les caisses de l'Etat sont vides et aucune des réformes proposées par les ministres du roi sont acceptées par les priviligiés.

Rien ne va plus en France...
Le peuple ne peut supporter plus longtemps cette vie misérable et décident ,dès 1788, de se révolter.

Tout le monde désire alors la convocation de Etats Généraux des trois ordres pour que la situation change......




Contact  Ajouter aux favoris  Conseiller le site  Newsletter  Plan du site  Mentions légales


Personnes ont déjà visité le site Chant : la Marseillaise



Les paroles complètes
Visiteurs actuellement présents